Comment entretenir un pont en teck ?

Le teck est un bois très résistant face aux intempéries et autres agressions extérieures, tout cela grâce à l’oléo-résine, un corps gras contenue dans ses fibres.

Pourtant, le teck n’est pas épargné par les impuretés et tâches engendrés par le temps, les UV, ou encore la pollution…

Avant de vous atteler au nettoyage de votre pont en teck, suivez ce guide afin d’éviter des erreurs qui ruineront l’esthétique du pont de votre bateau, et affecteront les qualités naturelle de cette matière si honorable !

proue d'un magnifique voilier tout en teck au port dans les antilles

Le teck : sa composition et ses qualités naturelles :

Au fil du temps, un arbre croît par cernes concentriques au niveau de la souche, qui une fois retirées, forment des fibres dures séparées par une pulpe plus tendre. Précisons que des fibres serrées sont synonymes d’un arbre qui pousse lentement, offrant ainsi un bois plus dense.

Le teck est un bois tendre ayant la particularité d’être chargé en oléo-résine, une substance huileuse naturelle luttant contre l’intégration et la formation de bactéries, pour éviter la décomposition du bois : la putréfaction.

Ainsi, entretenir un pont de bateau en teck nécessite des soins respectant ce processus naturel, sans devoir investir dans un panel de produits qui alourdiront votre porte-feuille !

La pression osmotique : un allié du teck.

Le terme « osmose » n’est pas très apprécié dans le jargon du nautisme ! Pourtant, l’osmose est un phénomène naturel caractérisé par le déplacement d’un liquide vers une surface salée ; voyez cela comme du sel que l’on ajoute sur un jambon pour favoriser le séchage et la conservation.

plabord d'un voilier en teck en pleine mer

Pour entretenir un pont en teck et assurer sa longévité, le bois doit être suffisamment humide et sa surface bien salée, ça tombe bien, l’eau salée ne manque pas !

Pour cela, arrosez le pont de votre bateau en teck à l’eau de mer pour apporter un regain de pression osmotique et respecter le cycle naturel du bois.

Méfiez-vous de l’eau douce…

Une chose est à retenir : l’eau salée préserve le teck, et l’eau douce facilite le développement des bactéries. Rincer le pont de votre bateau à l’eau douce une hérésie, tout comme l’idée d’utiliser le teck sur des bateaux amenés à séjourner en eaux intérieures.

D’ailleurs, la pluie est également votre ennemi, donc pour contrer les temps pluvieux, arrosez le pont en teck d’eau de mer, et régulièrement, même en hivernage.

Lorsque vient le moment de laver votre bateau de fond en comble, utilisez des méthodes adaptées au pont en teck pour éviter toutes détériorations :

  • Bannissez l’utilisation d’un nettoyeur haute-pression, il intensifiera les crevasses et favorisera l’érosion du bois.
  • Utilisez une brosse douce pour ne pas marquer le bois et frottez en respectant la perpendiculaire des fibres pour préserver les parties tendres.
  • Utilisez une eau légèrement savonneuse, même un bouchon de shampoing pour bébé fera l’affaire.
  • Bannissez les produits détergents pour préserver la composition graisseuse du teck.
  • Utilisez des produits bio-dégradables pour des raisons écologiques.
  • Faites attention aux joints lors du nettoyage, et si besoin, faites la reprise en utilisant un produit adapté.
photo d'une timonerie de voilier blanc avec un pont en teck entretenu. photo prise au port dans les antilles

En respectant scrupuleusement ce guide, votre pont en teck retrouvera une jeunesse éternelle tout en conservant ses qualités naturelles. N’oubliez pas d’arroser le teck à l’eau de mer ou lui redonner son aspect originel en utilisant le Sun Teck pour regarnir la surface grasse et assurer son esthétisme !

Avatar of support

Par support

revendeur de bateau

septembre 6, 2020 10:51

351 vues totales, 1 aujourd'hui