La check-list ultime pour entretenir son bateau !

Posséder un bateau est une chose, mais encore faut-il en prendre soin pour qu’il puisse naviguer durant de longues années encore, n’est-ce pas ? L’entretien d’un bateau se doit d’être méthodique, cela rassemble un large panel d’éléments à prendre en considération, et allant de l’enveloppe à la mécanique.

Si vous souhaitez apprendre à entretenir votre bateau sans faire de faux pas, alors suivez ce guide pratique et rapide exclusivement réalisé pour vous

Clé 1 : Entretenir la coque de son bateau :

Démarrons avec la maintenance de la coque de votre bateau en veillant à prévenir l’apparition d’osmose : des cloques perforantes ayant un impact sur l’étanchéité de la coque en polyester.

Pour entretenir la coque de votre bateau, vous devrez initier un nettoyage à l’aide produits spécifiques, et beaucoup d’huile de coude ! Le travail doit être réalisé avec soin et rigueur pour ne pas endommager la coque.

Côté peinture, il est important de dissocier les œuvres vives (partie immergée de la coque) et les œuvres mortes (au-dessus de l’eau). Pour les œuvres vives appliquez une peinture antifouling pour empêcher l’adhésion des impuretés ; et une peinture marine ou polyuréthane pour les œuvres mortes. Enfin, pensez à l’étape du « polish » afin d’apporter une protection supplémentaire et plus de brillance !

un homme dans un hangar de chantier naval qui répare un bateau blanc

Clé 2 : Nettoyez le pont de votre bateau :

Les ponts de bateau en polyester doivent être décrassés avec un produit nettoyant universel à vaporiser. Cela doit être fait avec rigueur sans oublier les cales qui peuvent accumuler beaucoup d’huile et d’eau avec le temps. Pour cela, utilisez un aspirateur ou un produit dégraissant.

Si vous souhaitez rénover un pont en polyester, vous procèderez à un dégraissage et un ponçage tout en comblant les fissures avec de la résine époxy si besoin. Pour une finition parfaite et éclatante, pensez à la laque bi-composant !

Bien que beaucoup de bateaux possèdent un pont en polyester, nous avons créé un article exclusivement dédié à l’entretien des ponts en teck et en bois ! Vous trouverez également un article plus approfondi quant à l’entretien des ponts en polyester.

Clé 3 : Prévenez les moisissures et la rouille :

Pour éviter l’apparition des moisissures, il faut chasser l’humidité du bateau en le protégeant à l’aide d’une bâche, en l’exposant au soleil ou en l’aérant pour l’hivernage.

D’autres moyens sont également disponibles comme les absorbeurs d’humidité et les perles de gel de silice. Les moisissures déjà implantées peuvent être délogées au grattoir avec un produit anti-mousses, du vinaigre blanc ou borax. Veillez toujours à ce que l’environnement soit bien au sec.

Pour la rouille, entretenez les inox avec de l’eau claire et un chiffon microfibre pour un nettoyage quotidien ! Pour les inox très sales, un produit liquide spécifique ou une pâte à polir travailleront plus en profondeur et élimineront les traces de rouille. Si cela persiste, faites appel à un produit anti-rouille.

un petit voilier blanc et rouge au milieu d'une mer bien bleue

Clé 4 : Entretenez le moteur et l’électronique de votre bateau :

Lorsqu’il s’agit de moteur et d’électronique, il y a certaines précautions à prendre et cela dépend du type de moteur que vous possédez !

Le moteur hors-bord est équipé d’une turbine permettant de refroidir ce dernier en brassant l’eau de mer. Cette pièce doit être changée tous les ans et pour se faire voici le mode d’emploi :

  • Déposez l’embase de ce dernier
  • Vidangez l’huile
  • Dévissez le joint de sortie pour accéder à la pompe
  • Limez les entailles sur l’arbre de transmission
  • Graissez et installez la turbine neuve

Le moteur dit « in-board » abrite un circuit de refroidissement qui doit être entretenu de A à Z :

  • Sur un système d’eau douce : changez le liquide de refroidissement.
  • Sur un système d’eau de mer : nettoyez à l’eau douce et démontez la plaque d’entrée du filtre pour vérifier l’état de la turbine. Changez si nécessaire.

N’hésitez pas à consulter notre article dédié au nettoyage du filtre à air et à l’entretien de la courroie de distribution, une partie indispensable pour un bateau en bonne santé !

La batterie :

L’entretien de la batterie de son bateau est indispensable pour une navigation en toute sécurité…

Pour cela, surveillez son taux de charge et ses conditions de conservation pour la préserver au mieux possible. Ainsi, vous pourrez assurer sa longévité et prévenir une panne potentielle. Pour l’hivernage, la batterie doit être chargée à 60 % maximum si elle est en lithium, et doit être débranchée, graissée sur les plots et stockée au sec et au froid.

Clé 5 : Ne sous-estimez pas l’hivernage !

des bateaux dans l'eau avec un décor d'hiver

L’hivernage permet d’entretenir votre bateau pour le préparer à la saison froide. Pour cela, utilisez un antigel pour bateaux afin d’éviter les dommages dus au froid. Versez le produit dans le moteur, et un antigel de plomberie dans les zones en contact avec l’eau. Pour le moteur, injectez l’antigel après le dessalage grâce à un kit d’hivernage.

Les moteurs in-board quant à eux nécessitent des traitements spécifiques, nous vous invitons à consulter l’article dédié à leur entretien d’hivernage !

Avatar of support

Par support

revendeur de bateau

juillet 28, 2020 9:07

325 vues totales, 2 aujourd'hui